Patrimoine natural

La commune d’Ataun présente une orographie escarpée prise entre le fleuve Agauntza et les forces qui sont à l’origine du Dôme. Depuis 1994, 75% de ses 58,7 km2 de superficie sont protégés par le Parc Naturel d’Aralar.

Ataun, entrée d’Aralar

Ataun, entrée d’Aralar

Le village ayant vécu du secteur primaire, le paysage lié à l’usage de la terre s’unit aux frontières naturelles dessinées par les rochers, mêlant végétation actuelle et végétation potentielle.

Réservoir de Lareo

Réservoir de Lareo

Lizarrusti Parketxea se trouve également à Ataun ; c’est l’entrée principale du Parc Naturel d’Aralar, à la fois centre d’interprétation, auberge, bar et restaurant, grâce à son emplacement stratégique ; c’est également le point de départ des excursions à Lareo, Alleko, Berrenoa et bien d’autres lieux, puisqu’il regroupe de nombreux parcours PR et GR.

Dôme d’Ataun

Le dôme, également appelé Atizarte, est le plateau formé par les montagnes Jentilbaratza, Aizkoate, Aizkorrandi, Arastortz, Agautz, Leizadi, Asundi, Loibideko Mailoak et Ikarandieta. C’est une structure géologique très particulière et sa forme actuelle d’anneau attire l’attention: sous l’action des forces dérivées de l’orogénie pyrénéenne et de forces locales, la superficie s’est élevée, formant un mont de la forme d’une coupole.

Cette formation était composée de matériaux de différents niveaux de résistance, notamment de calcaire et de pierres argileuses. Les fortes pressions ayant eu lieu durant l’élévation fissurèrent la couche supérieure, entamant ainsi le processus de dissolution de cette forte couche. C’est ainsi qu’est apparue la forme actuelle : en conséquence de l’érosion, ce qui était une coupole est devenu un anneau. Et naturellement, les fissures des zones d’Arrateta et Artzatezar furent créées par l’érosion des ruisseaux Aitzarte et Kobatxo.

Sommet d’Arantzazumendi

Sommet d’Arantzazumendi

Le sommet de la montagne Arantzazumendi représente le lieu idéal pour observer le dôme dans son ensemble ; il est situé à la frontière entre Ataun et Idiazabal. Cependant, il est possible d’observer une partie du dôme depuis toutes ses crêtes. Ainsi, en montant au sommet des monts Agautz, Sarastarri ou Leizadi, vous pourrez considérer l’extrême septentrional du dôme.